TP de Tableur, 03.10.2013


Exercices

(Les solutions/commentaires seront là (peut-être).)

A. Prise en main.

    Je considère que vous n'avez pas d'expérience avec Calc. Si vous trouvez que les exercices sont trop faciles, et que vous disposez de plus de temps, dites-le moi, je vous proposerai d'autres choses.

  1. Lancez Libre Office Calc, l'exécutable sur les plates-formes typiques est : soffice. (On doit pouvoir lancer Calc directement par scalc). Vérifiez si tout marche, si vous arrivez à insérer une valeur, disons 10, dans, disons la cellule D4. Lancez l'aide en-ligne, en cas de problèmes alarmez, car tous seront obligés d'utiliser le système d'aide de très nombreuses fois.

    Apprenez à copier les cellules. Faites les manipulations suivantes (un peu mécaniques...), et soyez sûrs que vous comprenez ce que vous faites

  2. Effacez tout, laissez le nombre 10 dans D4. Insérez dans la cellule A3 la formule : =D4+1 ; sa signification doit être évidente, toute formule commencera par le signe =. Copiez (via le menu, ou par Ctrl-C) le contenu de la cellule A3 qui contient la formule, et collez-le dans la cellule, disons, G7. Est-ce que la valeur affichée est égale à 11? Pourquoi?
    Revenez à la cellule A3, et remplacez son contenu par =\$D\$4+1. Répétez l'opération copier-coller, et comparez les résultats. Appréciez la différence entre l'adressage relatif (sans dollar), changé automatiquement par le tableur, et absolu (avec le dollar).

    Si on copie la formule à l'aide du petit rectangle noir, le comportement sera le même. Mais si vous insérez =D4+1 dans D5, alors la copie vers le bas de cette cellule, produira la séquence escomptée. Testez-le.

  3. Le dossier Web qui contient cette page, possède un sous-dossier nomme Feuilles. Vous y trouverez quelques feuilles de calcul – exemples. N'ouvrez jamais directement des documents dans ce dossier par un clic dans le navigateur, vous risquez de les avoir en lecture seule, ce qui empêchera leur rédaction. Copiez-les dans votre répertoire local, changez éventuellement le nom, et travaillez dessus.

    Si vous ne savez pas comment importer un fichier dans votre répertoire local de travail, dites-le moi, mais ceci doit être appris avant tout le travail.


  4. Importez et ouvrez le document test0.ods. Ouvrez aussi un nouveau document, vide, dans votre tableur, et essayez de recopier dedans exactement le précédent, à la main, sans copier-coller. Il s'agit de vérifier si vous trouvez facilement les dispositifs permettant de changer les couleurs (de la police et du fond des cellules), la largeur des colonnes, le formatage des nombres, etc. En cas de problèmes, posez des questions, je suis là pour vous dépanner et faciliter la reconnaissance de l'interface. En fin de semestre il sera trop tard, mais les question de formatage des cellules dferont partie de votre évaluation.

    Notez l'alignement ; normalement les valeurs numériques sont alignées à droite, et les textes à gauche. Mais la colonne A est différente... Comment obtenir ce formatage? Travaillez avec le menu, formatage des cellules.

    Comment forcer que le nombre de chiffres après la virgule, soit toujours égal à 2? Et à, disons, 5?
  5. Inserer dans la cellule à droite du texte "Moyenne :", dans C13 la fonction qui calcule la moyenne de la colonne au-dessus, c'est-à-dire, de la plage C2:C11. N'oubliez pas que le formatage peut changer la valeur affichée d'un nombre, à cause d'arrondi (ou de troncation) de l'affichage.

    Remplir la colonne sous l'entête "Arrondie" par les valeurs arrondies de la colonne à gauche. Bien sûr, ne le faites pas à la main, mais utilisez une fonction appropriée. Devinez comment elle s'appelle... Ou, utilisez la bibliothèque des fonctions à travers le symbole $f_x$.

    Calculez les arrondis d'une autre façon. La fonction TRONQUE supprime la partie fractionnelle d'un nombre, donc, arrondi le nombre vers le bas (s'il est positif). Comment arrondir alors le nombre vers le haut, si la partie fractionnelle dépasse 0.5? Quelle opération arithmétique donnera ce résultat?

  6. À gauche du champ où on entre des données se trouve un champ qui répertorie l'identifiant de la cellule ou des cellules (plage) sélectionnées. Ce champ est editable, vous pouvez – par exemple – affecter à la cellule C2 un nom (variable symbolique) arbitraire, par ex. valJean. Ceci est un dispositif mnémonique, qui peut être, et sera très utile. Le nom n'est pas une simple abréviation, mais la référence de la cellule. Ceci joue le même rôle que le nom des variables dans un langage de programmation. Par défaut ces noms dans le langage du tableur ont la forme \$D\$12, etc., mais ceci peut être changé à volonté.

    Si vous ajoutez une colonne avant C, valJean pointera sur D2, le nom est attaché à la cellule, non pas à sa position.


B. Un peu plus d'arithmétique et d'autres opérations

  1. On essaiera de calculer la moyenne de la colonne C par d'autres moyens. La colonne E devra contenir la somme courante des éléments dans C, descendant. La cellule E2 contiendra la formule =C2, mais la suivante, E3 : =E2+C3. Ensuite on peut taper =E3+C4 dans E4, etc., mais profitez du petit carré noir en bas de la cellule sélectionnée...

    Terminez le calcul par l'insertion dans E13 de la formule qui divise la dernière somme par 10. Et si on décide de supprimer quelques lignes, ou en ajouter une ou plusieurs? Le nombre 10 ne sera plus d'actualité. Comment rendre la formule en question plus "universelle", qui marchera si le nombre de lignes change?

    Il existe la fonction NB(...) dont l'argument peut être une plage, qui retourne le nombre de données (numériques) dans cette plage. Profitez-en. On peut exploiter aussi les fonctions NBVAL et NB.VIDE, et encore quelques autres, similaires. Lisez la documentation.
    Sauvegardez le document, peut-être sous un autre nom, disons test1.ods.

  2. Quelques références :

  3. Algorithme de Newton pour la racine carrée. Supposons que $y$ soit un nombre réel positif, par ex. 2. Nous voulons calculer $x=\sqrt{y}$, mais prétendons ne pas avoir la fonction SQRT à notre disposition (elle existe, bien sûr, en standard, et servira de vérification si vos manipulations sont correctes), seulement les 4 opérations arithmétiques de base. (C'était le cas avec les calculatrices et les premiers ordinateurs avant l'invention des algorithmes spécifiques implémentés sur le silicium, comme CORDIC). L'algorithme de Newton (mais connu avant) est basé sur des itérations : $x_0, x_1, \ldots , x_n, \ldots$, cette suite doit converger à $x$, dans la pratique il suffit quelques itérations si on commence de manière raisonnable. Acceptons $x_0=1$ quel que soit $y$.

    Les itérations sont basées sur la formule suivante :
    $\displaystyle{x_{n+1} = \frac{1}{2}\left(x_n + \frac{y}{x_n}\right)}$
    Codez cet algorithme. Mettez $y$ quelque part, dans une cellule nommée, par ex., simplement "y" afin de pouvoir la référencer sans effort, si vous changez sa valeur. Placez $x_0=1$ (le nombre 1 tout court) dans une cellule, et remplissez quelques (une douzaine suffit) cellules en dessous, dans la même colonne, par la formule itérative, où la "valeur précédente" est simplement la cellule précédente.

    Si $y=2$, vous devez obtenir la suite :
    1
    1,5
    1,4166666667
    1,4142156863
    1,4142135624
    1,4142135624
    1,4142135624
    1,4142135624
    1,4142135624
    1,4142135624
    ...
    
    Si $y=100$, 8 itérations doivent suffire. Et si $y=0.0000001$?
  4. Revenez au document (le vôtre) )test1.ods. Triez la collection de données dans ce document alphabétiquement, selon le nom, en utilisant la commande de tri standard du tableur (menu des Données). Effectuez un autre tri, basé sur la colonne des valeurs. Bien sûr, il ne s'agit pas de trier une seule colonne, mais de ré-arranger les lignes complètes, éventuellement les lignes sans la colonne "Position".

    Attention aux pièges... Si vous avez codée la colonne E, comme demandé dans l'exercice B.1, le calcul de la moyenne devient complètement faux, car la première cellule, =C2 se trouvera ailleurs, avec une autre valeur (laquelle?) Comment corriger ce calcul, afin qu'il soit indépendant de la modification de l'ordre des lignes?


C. Vos premiers graphiques (diagrammes)

    Plusieurs informations vous seront transmises oralement en TP, les détails dépendront des questions posées.

  1. Revenez à l'original test0.ods (votre copie). Sélectionnez la colonne des valeurs, et créez un graphique avec. Un clic suffit pour démarrer, mais ensuite vous allez travailler sur l'interface des diagrammes, afin de formater le résultat. Faites quelque chose comme le graphique ci-dessous (ou encore plus drôle, si tel est votre souhait). Remplacez l'étiquette "Colonne C" par un texte plus communicatif.

    On ne peut choisir les couleurs ou les dégradés à volonté, le choix est limité, la largeur des colonnes (barres veticales) est également figée au moment de la création du graphique. Plusieurs éléments graphiques peuvent être modifiés et enrichis, mais ceci demandera un peu plus de travail avec la boîte de dialogue. Les outils, qui sont là, seront abordés un peu plus tard.

  2. Ouvrez une nouvelle feuille. Remplissez une colonne avec $N$ - au moins une centaine de valeurs régulièrement espacées entre 0 et $4 \pi$. Cela vaut combien, le nombre $\pi$, avec au moins 15 chiffres significatifs?
    Trouvez un moyen de le faire économiquement, sans taper trop de texte. La colonne suivante doit contenir les valeurs de la fonction sinus de la colonne précédente, et encore une autre colonne (voisine) - cosinus.
    Construisez un graphique (diagramme) contenant sinus et cosinus, avec la première colonne décrivant l'axe des abscisses. Tout est faisable grâce à la boîte du dialogue des propriétés du graphique. Vous devez finalement obtenir quelque chose similaire à ce dessin :

    (Bien sûr, normalement les couleurs seront inversés, le fond standard est blanc. Réfléchissez comment le changer, ainsi que les couleurs des lignes et des textes).


Discussion


Retour